Liste d’emails, la construire en 3 étapes – 3/3

Liste d’emails, la construire en 3 étapes – 3/3

À ce stade, vous avez un cadeau attrayant et un formulaire d’adhésion qui attire l’œil. Maintenant nous avons besoin de mettre des visiteurs devant ce formulaire. C’est l’étape suivante…
Créer une mailing-list c’est avant tout générer des visites via une ou plusieurs sources de trafic. Et toutes les sources ne se valent pas puisque vous voulez uniquement des gens potentiellement intéressés par ce que vous avez à proposer.Il existe heureusement un grand nombre de façons d’attirer ce type de trafic ciblé, y compris via les méthodes usuelles ci-dessous.

 

PPC : Sur internet, Facebook et Google sont les principales sources de trafic ciblé payant. Il s’agit de payer au clic (Pay Per Click) sur la base de critères bien précis qui permettent de cibler certaines personnes plutôt que d’autres.

Guest blogging : L’idée ici est de faire passer vos contenus, liens et appels à l’action sur des blogs de haute qualité et à fort trafic, dans votre domaine. Certains propriétaires de blogs sollicitent activement ce type de contenu. Pour tous les autres, vous pouvez leur envoyer un courriel avec votre proposition pour leur donner du contenu gratuit.

Programme d’affiliation : Voici une excellente façon d’obtenir des visites. Même si la méthode n’est pas gratuite puisque vous devez payer des commissions aux personnes qui génèrent les visites, vous n’avez rien à payer de votre poche directement. Il n’est pas nécessaire d’avoir un budget publicitaire important.

Marketing vidéo : Vous pouvez créer et distribuer des vidéos éducatives et divertissantes sur YouTube, Facebook, Vimeo et autres sites similaires. Assurez-vous d’inclure un appel à l’action à la fin de chaque vidéo.

Forum : Il y a deux clés pour obtenir du trafic à partir de forums de niche. La première clé est de se construire une bonne réputation en fournissant des contributions de haute qualité. La deuxième clé est d’avoir un texte de signature suffisamment attirant pour que les gens cliquent dessus.

Partenariats : Il s’agit d’une activité mutuellement bénéfique que vous faites avec d’autres spécialistes de votre domaine. Par exemple, vous pouvez accepter de faire un échange de contenu pour vos blogs respectifs.

Communiqués de presse : Vous pouvez le faire de manière locale, régionale ou nationale, suivant votre budget.

Réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram…

Concours : L’idée est de rendre l’inscription obligatoire pour pouvoir participer.

Marketing viral : Il s’agit de diffuser du contenu et de convaincre les lecteurs de le diffuser eux-mêmes. Le top est de parvenir à le faire de manière naturelle, en utilisant par exemple un concours que vous diffusez par les réseaux sociaux.

Campagnes d’emails : L’idée est de payer pour diffuser un message par email à une liste déjà existante. Fonctionne bien si vous connaissez quelqu’un possédant une telle liste dans un domaine compatible avec le vôtre.

Autres méthodes payantes : Il en existe plusieurs, la plus connue étant la bonne vieille publicité. En cherchant bien sur internet vous arriverez à trouver des plateformes qui correspondent à vos besoins. Si vous consultez les sites d’information généraux, vous y verrez souvent des encarts publicitaires qui mènent vers des sites extérieurs. Pourquoi ne pas essayer cette technique ? La plateforme Ligatus est un exemple. Seule contrainte : il faut avoir un budget dédié.

Comme vous le voyez, il existe de nombreuses façons de faire de la publicité. Vous devriez essayer toutes ces méthodes pour voir lesquelles fonctionnent le mieux pour vous.

Voici quand même quelques conseils :

 

  • Faites des tests. C’est très important : vous devez optimiser vos contenus pour que le taux de conversion augmente. Un exemple tout simple : le titre principal qui apparait dans votre formulaire. N’imaginez pas que le premier titre qui vous vient à l’esprit sera le plus efficace. Faites une liste, puis testez chaque titre pendant une petite période de temps. Conservez celui qui fournit les meilleurs résultats.
  • Focalisez-vous sur une seule méthode pour en maîtriser les bases, en y consacrant du temps et de l’énergie. Une fois que vous êtes à l’aise et que vous maîtrisez l’essentiel (mais pas avant) vous pouvez passer à une deuxième méthode, puis à une troisième etc…
  • Vous pouvez rentrer dans vos frais publicitaires en proposant un produit/service très attirant, payant mais peu cher, que vos prospects n’hésiteront pas à acheter. Cela vous aidera à réduire voire annuler le coût d’acquisition de vos prospects, les bénéfices réels étant faits sur vos produits/services principaux, proposés ultérieurement.
  • Utilisez au maximum votre autorépondeur en concevant à l’avance des séries d’emails envoyés automatiquement et séquentiellement. Gardez toujours votre objectif final en tête lorsque vous décidez de construire une mailing-list.

 

Conclusion

 

Voilà… vous connaissez désormais les trois éléments importants que vous devez mettre en place afin de construire une grande et belle liste réactive, pleine de prospects enthousiastes. Voici un bref récapitulatif :

 

Étape 1 : Créez un « Lead Magnet », ou « aimant à prospect ». Ce cadeau va ravir vos prospects et les inciter naturellement à acheter ce que vous allez leur proposer par la suite.

Étape 2 : Créez et insérez des formulaires d’inscription dans votre site ou votre blog. L’élément-clé : le logiciel autorépondeur.

Étape 3 : Trouvez des sources de visiteurs. Payantes et/ou gratuites, selon votre budget.

Vous voyez que sur le principe il n’y a rien de bien compliqué. Le plus difficile, comme d’habitude est de passer à l’action !
Alors n’attendez pas et commencez à concevoir votre premier lead magnet !

Liste d’emails, la construire en 3 étapes – 2/3

Liste d’emails, la construire en 3 étapes – 2/3

Maintenant que vous avez le choix de votre lead magnet regardons de plus prés la seconde étape : le formulaire d’inscription. La prochaine étape est de créer un formulaire d’inscription sur votre site afin que vos prospects puissent demander votre lead magnet. La première chose à faire est d’obtenir un compte auprès d’une plateforme d’autorépondeur comme GetResponse, SG auto-répondeur ou autre.
Une fois que vous vous êtes inscrit, vous pouvez commencer à configurer votre formulaire d’inscription sur votre site Web. La méthode concrète va dépendre de votre autorépondeur, mais rassurez-vous la plupart proposent des tutoriaux efficaces. Re retour sur votre site, jetez ensuite un coup d’œil à ces cinq endroits différents où vous pouvez mettre un formulaire d’inscription :

  1. Fenêtre de type « Popup »

C’est un formulaire qui apparait dans une fenêtre séparée, au-dessus des autres pages, à un moment précis de la visite du prospect :

  • La première fois qu’il arrive sur le site.
  • Quelques seconds après son arrivée.
  • Quand il quitte le site.

Vous verrez que les auto-répondeurs proposent des options diverses et variées concernant ce type de formulaire ; n’hésitez pas à les considérer avec intérêt.

  1. Formulaire intégré

Il s’agit de mettre un formulaire d’inscription au beau milieu d’un bloc de contenu, comme un article de blog ou même une page de vente. À ce stade, le lecteur est fortement engagé dans la lecture de votre texte donc il ne pourra passer à côté de votre formulaire.

  1. En-tête et pied de page

Il suffit d’insérer le code manuellement et c’est en général assez facile avec WordPress par exemple. Vous pouvez aussi utiliser une barre flottante temporaire ou permanente, qui vient se superposer à votre contenu de manière bien visible mais moins envahissante qu’une fenêtre pop-up. Conversion-Gorilla fait cela très bien : https://conversiongorilla.com/.

  1. Barre latérale

Typique des thèmes WordPress, la barre latérale est facile à personnaliser grâce à des widget spécialement dédiés. Il vous suffit de faire un copier-coller du code fourni par votre autorépondeur et le tour est joué.

  1. Landing Page

C’est une page dont l’unique but est de capturer l’email du visiteur. En général une telle page contient un argumentaire qui va convaincre le prospect de s’inscrire. Cet argumentaire peut être présenté sous forme de texte ou sous forme de vidéo tandis que le formulaire d’inscription est inséré à plusieurs endroits. Quand on veut construire une mailing-list, la landing page est élément clé.

Quelle est la meilleure solution ?

  1. Utilisez de multiples méthodes. Plus vos formulaires sont visibles, plus il y a de chances d’atteindre l’objectif. Vous pouvez par exemple concevoir un blog dont l’unique but est de capturer l’email du visiteur : votre blog entier est une « landing page ».
  2. Testez ! Certains types de formulaires fonctionnent mieux que d’autres dans certaines conditions et dans certains environnements. Faites des tests et choisissez ce qui fonctionne pour vous.

Maintenant, vous ne pouvez pas simplement coller un formulaire ici et là dans votre site et vous attendre à ce que les gens se précipitent pour s’inscrire à votre liste de diffusion. Vous devez créer un formulaire d’adhésion efficace à l’aide des conseils suivants :

  • Créez des graphiques professionnels. Les gens jugent un livre par sa couverture, c’est pourquoi il faut concevoir votre site web et les graphiques de vos produits avec attention. Si vous ne pouvez/voulez pas le faire vous-même, engagez une personne compétente pour créer des graphiques à fort impact.
  • Créez un titre qui attire l’attention. Vous devez sortir l’artillerie lourde et mettre votre plus gros titre en haut de la page. Répondez à cette question : que recevront les prospects s’ils se joignent à votre liste et utilisent votre cadeau gratuit ?
  • Insérez un sous-titre riche en avantages/bénéfices. Vous avez l’attention de votre prospect, c’est le moment de proposer un avantage concret et irrésistible pour qu’ils gardent les yeux collés à votre argumentaire.
  • Mettre l’accent sur la valeur du cadeau proposé. Une bonne façon de créer de la valeur est d’inclure une liste à puces des principaux avantages. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un réel argumentaire, conçu dans l’esprit d’une page de vente, alors concentrez vos efforts sur les avantages et les résultats que vos prospects recevront lorsqu’ils se joindront à votre liste.
  • Promettez une livraison instantanée. Les gens veulent une gratification instantanée, alors faites leur savoir que le produit sera accessible instantanément dès qu’ils auront rempli le formulaire.
  • Faire un appel à l’action. Ne vous attendez pas à ce que vos clients potentiels remplissent par magie votre formulaire d’adhésion simplement parce que le formulaire se trouve juste en face d’eux. Pour obtenir les meilleurs résultats, vous devez dire aux prospects exactement ce que vous voulez qu’ils fassent, et pourquoi ils doivent le faire immédiatement : « Indiquez maintenant votre nom et votre email, puis cliquez sur le bouton pour profiter de ce cadeau tant qu’il reste des exemplaires ».
  • Fournir une politique de confidentialité. La réglementation concernant les données personnelles évolue en permanence ; veillez à montrer que vous la respectez.

À ce stade, vous avez un cadeau attrayant et un formulaire d’adhésion qui attire l’œil. Maintenant nous avons besoin de mettre des visiteurs devant ce formulaire. C’est l’étape suivante…

 

Liste d’emails, la construire en 3 étapes – 1/3

Construire sa liste d’emails en 3 étapes – 1/3

Vous le savez très certainement et ce n’est plus une légende : L’argent est dans la liste ! Donc tout naturellement  vous voulez construire une liste de diffusion (ou « mailing-list » en bon anglais). C’est une bonne idée !  Mais attention… avant de consacrer une seule seconde à cette tâche, vous devez vous assurer que vous le faites de la bonne manière. Vous voyez, beaucoup de gens connaissent les étapes de base de la construction d’une liste, mais très peu de gens savent le faire avec un succès. Certaines personnes ont leur formulaire d’inscription, mais elles n’ont pas de trafic ou pas suffisamment de visites ciblées. Certaines personnes ont beaucoup de visites, mais personne ne s’inscrit à leur liste. Et certaines personnes parviennent à construire une grande liste, mais cette liste est à peu près aussi réactive qu’un morceau de pain détrempé. Alors, comment construire une grande liste réactive ? C’est ce que vous allez découvrir.

Voici les trois étapes clés que vous devez suivre pour dresser une liste réceptive :

Etape 1 : Créer un cadeau gratuit
Étape 2 : Concevoir le système d’inscription
Étape 3 : Choisir une source de trafic (=générer des visites régulières)

Examinons aujourd’hui l’étape 1

Étape 1 : Créer un cadeau gratuit (lead magnet ou aimant à prospects)

Un lead magnet (aimant à prospect) est quelque chose d’attirant que vous donnez à vos prospects en échange de leur adresse e-mail.  Vous pouvez offrir une grande variété de produits numériques (téléchargeables), notamment :

Audios, Cours par email , Boîte à outils, Webinaires, Etudes de cas, Checklists, Newsletters, Fichiers d’exemples, Astuces/conseils, Agendas, Rapports, Feuille de travail, Modèles, Interviews, Guide de ressources, Abonnements,Software et applications.

Si c’est facile à livrer et instantanément accessible, c’est quelque chose que vous pouvez donner à vos prospects.

Aujourd’hui, de nombreux spécialistes du marketing recherchent sur leur disque dur des rapports périmés ou des contenus en droits libres pour les utiliser tels quels comme cadeaux à offrir. C’est une erreur. Il faut mettre autant de soin dans la création d’un lead magnet que dans la création de produits payants. L’enjeu est trop important ! Alors rien de vous empêche de prendre un vieux rapport périmé ou un ebook en droits libres, mais vous devez veiller à le mettre au goût du jour et à le personnaliser pour en faire quelque chose d’unique et vraiment utile.

Voici quelques clés pour éviter les erreurs :

Vos cadeaux doivent être attractifs pour construire une liste d’emails

Si personne ne veut de votre lead magnet, vous aurez du mal à construire votre mailing-list !

  • Faites une étude de marché. La meilleure façon de procéder consiste à aller sur des sites comme Amazon. Faites alors une recherche avec vos mots-clés puis prenez note des produits les plus vendus. Si les gens achètent déjà un certain type de produit, alors vous devriez avoir un certain succès si vous créez quelque chose de similaire (et d’encore mieux).
  • Trouvez un bon titre. Le titre de votre produit doit présenter au moins un avantage ou bénéfice important. Par exemple « 5 astuces pour mieux dormir quand il fait chaud »

Vos cadeaux doivent être de qualité

Ce n’est pas parce que vous les donnez gratuitement qu’il doit s’agir de produits « bon marché » et de mauvaise qualité. Au contraire, un lead magnet doit être précieux et de grande qualité. Voici quelques conseils pour y parvenir :

  • Concentrez-vous sur l’enseignement d’un seul résultat spécifique. Lorsque vous fournissez des informations claires qui donnent à vos prospects des résultats immédiats s’ils prennent des mesures concrètes, vous aurez des personnes satisfaites susceptibles d’acheter vos offres payantes.
  • Résolvez un problème immédiat du destinataire. Vous voulez résoudre des problèmes pressants car cela augmente la probabilité que vos prospects utilisent le produit immédiatement.
  • Choisissez le format qui convient le mieux au contenu. Parfois, il peut s’agir d’un texte, parfois d’un fichier audio, d’une vidéo, d’un événement en direct ou même d’un outil. Par exemple, si vous montrez aux gens comment construire un parterre de fleurs surélevé, alors fournir une vidéo ou un rapport fortement illustré est une bonne option.
  • Utilisez une charte graphique de qualité. Même si votre contenu n’a pas particulièrement besoin d’illustrations, il est quand même conseillé d’en inclure. Cela éclaircit le texte, rend le contenu plus agréable à l’œil et augmente la valeur perçue du produit.

Vos cadeaux doivent inciter à un achat ultérieur

Votre cadeau n’est pas quelque chose que vos prospects devraient enfouir dans un coin sombre de leur disque dur. Vous voulez que les gens l’utilisent, voient vos offres payantes, et cliquent sur les boutons d’achat.

Voici quelques astuces :

  • Créez quelque chose dont les gens auront souvent besoin. Par exemple, ajouter une mindmap, une checklist ou une liste d’équipement à votre cadeau permet de s’assurer que les gens s’y référeront souvent. Et c’est une bonne chose, car ils verront alors vos offres et vos appels à l’action plus fréquemment.
  • Soyez bref afin d’assurer une efficacité maximale. Si vous sortez une vidéo de 10 heures ou un livre électronique de 300 pages, vous aurez beaucoup de gens qui mettront le produit de côté pour le regarder « plus tard ». Devinez quoi ? Ce vague « plus tard » ne viendra jamais. Les gens oublieront votre produit et il passera inaperçu.

La solution ? Créez un contenu concis que vos prospects peuvent ouvrir et utiliser immédiatement.

  • Référencez une offre payante dans le contenu. Avant même d’introduire un lien, vous pouvez commencer à susciter l’anticipation dès le début du contenu.

Par exemple,  » Dans quelques minutes, vous découvrirez quel outil vous permet d’exécuter en toute simplicité chacune de vos campagnes sur les réseaux sociaux. Mais d’abord… »

  • Inclure un appel à l’action à la fin. Lorsque vous faites référence à l’action payante avec un lien, assurez-vous d’insérer un appel à l’action fort. C’est ici que vous dites spécifiquement aux gens de cliquer sur le lien et/ou d’acheter le produit.

Par exemple : « Cliquez ici pour obtenir votre exemplaire de cet outil enthousiasmant dès maintenant, mais dépêchez-vous, cette offre spéciale se termine bientôt ! »

Une fois que vous avez un bon « lead magnet », attractif et de qualité, prêt à l’emploi, passez à l’étape suivante du formulaire d’inscription   A suivre par ici